Contenu des cours

Le premier cycle est destiné à faire découvrir l’escrime aux élèves. Le deuxième cycle est celui qui permet la progression de l’enfant, et le troisième cycle est l’aboutissement du projet, qui implique la réflexion et l’analyse des situations, favorisant la création à travers le combat.

Organisation

Tous les cycles sont composés de 7 séances de une heure et demie chacune, soit 10 heures 30.

Ils sont en principe proposés entre chaque période de vacances scolaires, avec un rattrapage au cas où le nombre de semaines entre vacances serait inférieur à 7. Cette disposition est discutée au début du cycle avec l’équipe pédagogique et le chef d’établissement.

Chaque cycle donne lieu à une évaluation, sanctionnée par une note de théorie et une note de pratique, dont le coefficient est plus important pour ce qui concerne la théorie.

1. Cycle de découverte :

C’est celui qui permet l’initiation des élèves à l’escrime. Il prend en compte la perspective de découverte de l’activité par les élèves dans la présentation de sa première séance.

Lors de la 6ème séance, l’instituteur reçoit la feuille de notation théorique avec son corrigé, charge à lui de trouver le moment adéquat pour faire passer cet examen à ses élèves, de le corriger, puis d’y adjoindre la note de pratique après la 7ème séance.

Les élèves dont la note finale sera égale ou supérieure à 10/20 se verront proposer l’obtention d’un blason jaune, premier grade fédéral.

2. Cycle d’approfondissement :

C’est celui qui permet aux élèves de progresser et de s’épanouir dans la pratique de l’activité. Leur comportement évolue dans le respect des règles, de l’arbitre et de l’adversaire, les connaissances s’acquièrent et les techniques simples se maîtrisent enfin, permettant à l’enfant d’appréhender l’escrime avec plus de discernement.

Lors de la 6ème séance, l’instituteur reçoit la feuille de notation théorique avec son corrigé, charge à lui de trouver le moment adéquat pour faire passer cet examen à ses élèves, de le corriger, puis d’y adjoindre la note de pratique après la 7ème séance.

Les élèves dont la note finale sera égale ou supérieure à 10/20 se verront proposer l’obtention d’un blason rouge, deuxième grade fédéral.

3. Cycle de perfectionnement :

C’est celui qui permet aux élèves l’approche technico-tactique du combat, en le construisant de façon à élaborer des pièges et déjouer ceux de l’adversaire. La connaissance maîtrisée des règles du jeu permettra à terme à l’enfant d’utiliser ainsi l’arbitrage plutôt que de le subir.

Lors de la 6ème séance, l’instituteur reçoit la feuille de notation théorique avec son corrigé, charge à lui de trouver le moment adéquat pour faire passer cet examen à ses élèves, de le corriger, puis d’y adjoindre la note de pratique après la 7ème séance.

Les élèves dont la note finale sera égale ou supérieure à 10/20 se verront proposer l’obtention d’un blason bleu, troisième grade fédéral.

Rôle des instituteurs

Dans tous les cas, l’instituteur est responsable de sa classe, et veille à la discipline et au respect des mesures de sécurité.

Il peut s’occuper de l’échauffement s’il le désire, et devra faire passer l’évaluation théorique en classe à ses élèves.

Il collabore activement au projet en continuant en classe le travail commencé sur le terrain, selon les méthodes et les matières qu’il jugera les meilleures.

Il est l’interlocuteur du maître d’armes intervenant dans la classe, lien essentiel entre celui-ci et les parents des élèves.

A télécharger